top of page

Les boîtes mail pleines: un problème de taille!

Cet article est un peu long mais si vous voulez j'organise un atelier le 17 mars 2022 à 14h30 pour le Cyber World Cleanup Day: le grand jour du nettoyage des données numériques. Inscrivez-vous et je vous montrerai comment nettoyer vos mails inutiles et autres astuces qui, tout en améliorant votre confort et la durée de vie de vos équipements, permettront d'agir pour l'environnement!


Procrastination numérique : j'attends donc je fuis 🤨


Aujourd’hui il faut que je vous parle d’un problème : les boîtes mail surchargées. Souvent des habitants du quartier qui utilisent les pc de l’accueil numérique ont leurs boîtes mails pleines, ce qui fait qu’ils reçoivent leurs mails avec un décalage d’au moins 24h ou plus du tout dans le pire des cas. Le centre social lui-même a une adresse commune très utilisée qui est au bord du remplissage, et que j’ai dû vider comme on écope un bateau qui prend l’eau!


La raison ? Elle est plurielle. Le plus souvent : des mois, voire des années de passivité à n’ouvrir que les messages importants tout en ignorant les dizaines de newsletters, mails marketing et spams reçus chaque jour. Dans tous les cas il y a les mails lus qui sont eux aussi sagement stockés depuis depuis des années.



Pas besoin d’être adepte du “zéro déchet” ou de consommer moins de viande pour faire un geste écolo ! Car le numérique ça pollue. Environ 10g de CO2 par mail en moyenne ! Si vous avez 10000 mails dans votre boîte, ça représente environ 100kg de CO2, l’équivalent de 1500 km en Twingo ! 🚗


Pourquoi tout cela pollue ? Et comment s’en sortir pour faire le grand ménage tout en adoptant de bonnes habitudes pour une boite mail mieux organisée, et (du coup) plus respectueuse de l’environnement ? 🌎 Suivez le guide !


Pollution numérique : la face cachée de nos mails et leur impact sur l’environnement 🌳

Revenons donc à l’origine du problème. Généralement quand on arrive au stade d’une boîte mail pleine (et même bien avant) on commence à ressentir les effets de saturation de sa boite mail. Un manque d’espace implique souvent plantages à répétition, ralentissements et parfois même impossibilité de recevoir et d’envoyer des mails. Ce n’est pourtant que la phase immergée de l’iceberg…


La face cachée de l’iceberg la voici :


La pollution numérique est invisible à nos yeux. Difficile donc, de se représenter son impact sur l’environnement. Pourtant cela représente 4% des émissions de CO2 dans le monde, et 10g de CO2 par mail multiplié par les 300 milliards de mails (hors spam) envoyés en moyenne par jour dans le monde ça commence à faire beaucoup !


Concrètement selon l’ADEME, dans le cas d’une entreprise de 100 personnes où chaque collaborateur reçoit en moyenne 58 mails par jour et en envoie 33. A raison d'1 Mo par mail, ces envois de mails génèrent chaque année 13,6 tonnes équivalent CO2 soit environ 13 allers-retours Paris-New York.

gif

Mais pourquoi ? 😕 Tout simplement car les données que nous envoyons (texte, pièces jointes etc) sont stockées en double voire en triple exemplaires dans des datacenters, qui doivent être alimentés en électricité pour fonctionner… et pour être refroidis ! Car en plus du stockage, le flux d’informations nécessite de la force de calcul (et donc des serveurs). Sans compter le coût environnemental de la fabrication des serveurs et de leur entretien. Et plus il y a de mails stockés pour rien, plus il y a de serveurs installés pour rien.


Ni une ni deux, on passe à l’action, avec un mode d’emploi détaillé pour les 2 boites mails les plus utilisées en France : Gmail et Outlook (et si vous utilisez un autre client de messagerie, la méthodologie est sensiblement la même avec quelques recherches supplémentaires en ligne).


Nettoyer sa boite mail rapidement : c’est parti pour le grand ménage !

Avant de mettre en pratique les conseils qui suivent et afin de rendre tout ça un peu plus ludique, je te propose un petit jeu. Note dans un coin de ta tête le nombre de Go utilisés par ta boite mail actuellement. Pour cela rien de plus simple :

  • Pour Gmail : Paramètres >> Compte et Incorporation >> Augmenter l’espace de stockage. Dans l’exemple : 17,92 Go d’espace utilisé (tout n’est pas lié à ta boite mail : pour voir le détail, clique sur Acheter davantage d’espace de stockage >> Afficher les détails).


  • Pour Outlook : Paramètres >> Général >> Stockage. Dans l’exemple : 4,68Go d’espace utilisé